Camille Fischer

67000 Strasbourg

 

Dernière participation aux ateliers ouverts
2019

 

Techniques

  • Dessin
  • Installation
  • Objet
  • Performance

 

contact

atelier Hôtel de Ville
67000 Strasbourg

fischercamille@hotmail.com
tél : 0674915808
http://www.galeriemaiamuller.com

 

Présentation

L’esthétique baroque développée par Ie travail de Camille Fischer sur le corps en mouvement, et plus précisément sur la parure et l’ornement, s’inscrit par certains aspects dans un héritage symboliste assumé du reste. Elle fait notamment référence à William Morris ou Huysmans. Comparable par la sophistication, ce travail s’en distingue toutefois, refusant la fascination morbide mais retenant l’inquiétude historique des artistes d’alors, devant les bouleversements annoncés par la révolution industrielle, qui fait écho pour sa génération aux enjeux comparables de la mondialisation contemporaine.
En retrouvant à la fois une certaine unité et unicité « artisanale » de l’objet d’art, qu’il soit un bijou modeste ou une mise en scène ambitieuse faisant appel à tous les sens, l’oeuvre émergente de Camille Fischer développe une énergie singulière. Extrêmement convaincante, elle s’inscrit aussi bien dans un héritage artistique et culturel, que dans une recherche expérimentale où interviennent le dessin, la performance, la scénographie…

 

Parcours

Double parcours art et mode :
Bachelor fashion design, à l’académie royale d’Anvers, Belgique.
obtention en 2012 du Master avec les félicitations du jury département art/objet atelier bijoux, Haute Ecole des Arts du Rhin, Strasbourg, France.
A travaillé entre 2008 et 2011 pour la maison Jean Paul Gaultier, en 2017 pour Kwaidan Editions.
A réalisé des costumes pour les groupes « the Do » et « Mouse DTC »
Depuis 2015 est representée par la Galerie Maïa Muller à Paris.

Sélection d’expositions :
– A Rose For Mum, Galerie Maia Muller, Paris, 2019
– Ashes & Milk, Les Limbes, Saint Etienne, 2018
– Shellebrity, Galerie Julio Gonzalez, Arceuil, 2018
– Peindre dit-elle, commissariat Julie Crenn, Amélie Lavin et Annabelle Ténèze, Musée des Beaux-Arts de Dole, 2017
– Sucettes Decaux à mort, Vitrines du Maillon, Strasbourg, 2017
– Prix Société des Amis des Arts et des Musées de Strasbourg, St’art, 2017
– Won’t you dance with us, Espace Lezard, Colmar, 2017
– April Dapsilis, Galerie le Point Fort, Mittelhausbergheim, 2017
– Exotisme, Gros Gris nr°3, performance, Galerie No Smoking, Strasbourg, 2017
– Seconde Ligne, Galerie Maïa Muller, Paris, 2017
– Plage d’Enfer, performance, Creux de l’Enfer, Thiers, 2016
– Cut & Paste, Galerie Maïa Muller, Paris, 2016
– Le contemporain dessiné, parcours dans les collections des arts décoratifs, Musée des Arts Décoratifs, Paris, 2016
– Bikini Atoll, Galerie Drei, Dresde, 2016
– Snake Dance, Galerie Maïa Muller, Paris, 2015
– Bastion! vol3, Centres d’art DominiqueLang et NeiLiicht, Dudelange, Luxembourg, 2016
– La Ligne Rouge, Galerie Maïa Muller, 2016
– Kosmodrome, CEAAC, 2016
– Bastion! vol2, HBK Galerie, Saarbrucken, Allemagne, 2015
– Argent et Arsenic, mine Gabe Gottes, Ste Marie aux Mines, 2015
– Bastion! vol1 commissariat Damien Deroubaix, Artopie, Meisenthal, 2014
– Furiosités, commissariat Julie Crenn, Galerie Frédéric Lacroix, Paris, 2015
– Paint Your Home, Projektraum M54, Basel, 2014
– Bijoux celtes, de trésors en créations, Chapelle des Annonciades, Obernai, 2014
– Next stop is Jupiter, Viaduc des Arts, Paris, 2013
– Sunset Split, 22rueMuller, Paris, 2013
– Collectif Protocole Fantôme : Mire Furtive, Syndicat Potentiel, Strasbourg, 2013
– C&M&J&N&Y&A&C : Very New French Jewellery, V&V Gallery, Vienne, Autriche, 2013
– Le Bal de Romain, Galerie Ra, Paris, 2013
– Welcome Wunderlish Wonderland, Syndicat Potentiel, Strasbourg, 2011
– TierParad, Institut francais, Munich, Allemagne + Sieraad ArtFair, Amsterdam, Pays-Bas + Conseil de l’Europe, Strasbourg, 2011-2012
– Résonances, Musée Théodore Deck, Guebwiller, 2010
– Musique pour enfants pas sages : Installation intéractive GNGmusic/video, Palais de Tokyo, 2010
– Hafner Selection, SchmuckMuseum, Pforzheim, Allemagne, 2009